• Actualités


Intervention des sapeurs-pompiers pour déloger un nid de guêpes

Les sapeurs-pompiers de Chigny sont intervenus le 3 août 2016 à 17h22 pour gérer un nid de guêpe sur un bâtiment communal rue de Rilly. Une nacelle avait été louée pour l’occasion.

Que faire en cas de nid de guêpe ?

Envisagez d’appeler un exterminateur. Dans certaines situations, il est préférable de laisser un professionnel se débarrasser du nid.
Ceci est particulièrement vrai si le nid de guêpes est dans un endroit bizarre ou difficile à atteindre, tel que l’intérieur d’un mur ou dans un grenier ou sous une dalle de béton.
Il est également conseillé d’appeler un exterminateur si vous êtes allergique aux piqûres de guêpes, car vous débarrasser du nid par vous-même pourrait être dangereux.

Guêpe ou abeille ?

Une guêpe ne ressemble pas à une abeille, encore moins à un bourdon et un peu plus à un frelon (mais en tout petit).

La guêpe commune (Vespula Vulgaris) est assez facile à reconnaître : elle est rayée de jaune et de noir, sans trop de poils (car l’été venu elle s’épile), à l’allure élancée (d’ou l’expression « avoir une taille de guêpe »). Carte d’identité de Mademoiselle « Vespula Vulgaris ».

Elle se nourrit de fruits, de sucre et d’insectes pour nourrir les larves. Cela explique que vous la retrouviez en invitée surprise de vos banquets melon/jambon de Parme.

La guêpe est insectivore (aussi). Elle possède des mandibules acérées et surtout un dard lisse, véritable arme de chasse à usages multiples lui permettant de piquer et piquer encore !

Afin d’éviter que les guêpes ne deviennent un problème épineux, faites le tour de votre jardin en début d’été et soyez attentif au nid en construction. Il est en effet plus facile d’empêcher une reine de construire son nid, plutôt qu’avoir à se débarrasser d’un gros nid plus tard dans la saison.
Le nid découvert est-il à distance raisonnable de votre habitation ou de vos déplacements dans le jardin ?

Quelle est la taille du nid de guêpes ?Si « oui », vous n’avez aucune raison de vous débarrasser des Vespula Vulgaris, puisque vous ne les gênerez pas, donc elles ne vous agresseront pas pour se défendre. Attendez que la fin de l’automne arrive (et que le nid soit enfin vide) pour ensuite l’enlever.
Si « non », comprendre : derrière un volet, dans une boite aux lettres ou trop proche de votre habitation, vous devrez, malheureusement, vous en débarrasser.

Si le nid, bien que placé loin est trop important (très gros et que la colonie comporte plusieurs centaine d’individus) il représente un véritable risque pour vous et votre entourage. Là, pas le choix, vous devrez vous en débarrasser.

Détruire le nid de guêpes :

De manière générale, il est préférable de faire appel à un professionnel.

Si cela n’est pas possible, agissez avec la plus grande prudence en respectant ces consignes :

Si le nid ne peut être enlevé ainsi, vous devez avoir recours à un aérosol insecticide spécifique pour nos « amies et ses copines » comme l’aérosol spécial nid de guêpes KB. Cet aérosol, qui s’utilise uniquement en extérieur, a été spécifiquement conçu pour pouvoir frapper l’ennemie à distance sans risquer de se faire piquer. Le jet peut être effectué à 4 m du nid ! Autant vous dire que vous avez intérêt à développer des talents de sniper ! En plus de son action longue distance, il est foudroyant et ne laisse aucun répit à la bête ailée et dardée (il est de plus aussi efficace sur les frelons).

Agissez le soir (le nid étant alors endormi/au ralenti).
Munissez vous d’un sac plastique et d’un sécateur (couvrez-vous le corps d’habits longs et épais, de gants et si possible d’un chapeau avec voilage comme celui des apiculteurs).
Coupez d’une main le pédoncule du nid, recueillez le instantanément dans le sac plastique, que vous refermerez hermétiquement.
Placez le sac dans un congélateur pendant 48 H. le froid les tuera toutes.

Là aussi agissez le soir venu et une fois la vaporisation faite, attendez le lendemain matin pour constater les dégâts et décoller ensuite le nid.


A lire ou à relire...

Retrouvez en version numérique l’Echo des Chignotins, gazette communale de Chigny-les-Roses, laquelle reprend les informations principales, la vie associative ainsi que les évènements marquants du village.

Télécharger les bulletins communaux

Cartes postales anciennes

Amateurs de cartes postales anciennes, découvrez toute une série sur la commune de Chigny les Roses, le chateau Pommery, le travail des vignes (...)

Visualiser les cartes postales

Concert de la chorale La Roseraie vendredi 30 juin 2017

Lire plus